• Editions d'art FMA

Le récit des ombres

Lettre de Lionel Ray - 10 mai 2022 à Saint-Brieuc.


Tout se passe comme si la pensée était en route entre terre et ciel. La main du poète (Lionel Ray) comme celle du peintre (Bernard Alligand) est une main chercheuse et incertaine qui désigne peut-être le lointain des temps à venir.

Une direction semble indiquée mais tout ce quelle désigne reste dans une obscurité mystérieuse. Oeuvre peinte, oeuvre écrite, chacune au miroir de l'autre en appelle à un voyage sans cesse recommencé vers des lieux de nulle part. Nous sommes agités par d'obscurs projets : ici tout est mouvement, mémoire, mobilité, promesse. Nulle station. Nous sommes en route vers l'innommable (ou l'inconnu).


Découvrez la vidéo du livre et la lecture du poème par l'auteur

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout